TELETRAVAIL / Signature d’un avenant favorable aux salariés

Convaincue qu’il faut mettre en place et encadrer une nouvelle forme d’organisation du travail, la CFTC s’est faite la porte-parole des salariés et a demandé la prise en charge par l’entreprise des coûts inhérents au télétravail obligatoire depuis sa mise en place le 17 mars.

La CFTC rappelle que l’entreprise est dotée d’un accord de télétravail mis en place en 2014 et toujours en vigueur et que celui-ci encadre le télétravail en cas de pandémie. Cependant, la CFTC a souhaité la négociation d’un avenant temporaire à cet accord de télétravail afin d’améliorer les conditions de sa mise en œuvre pendant la période de crise sanitaire.

Suite aux demandes des OS, la Direction de DXC a accepté de lancer des négociations cet été pour la mise en place d’un avenant applicable pour une durée limitée et qui sera la base d’une future négociation visant à étendre le télétravail dans la durée en France.

Quels sont les avantages obtenus ?
L’avenant signé par la Direction et les Organisations Syndicales octroie ainsi à tous les salariés, pour une durée d’environ 4 mois (et/ou jusqu’à la réouverture officielle des locaux DXC partout en France) :
– La couverture dans le cadre de cet accord de la poursuite du télétravail généralisé à partir de 13 juillet 2020 (1er jour ouvré suivant la date de sortie de l’état d’urgence en France).
– L’attribution d’un ticket restaurant par jour télétravaillé.
– Une indemnisation pour le télétravail plus favorable que celle précisée dans l’accord en vigueur, allant jusqu’à 50 euros net pour 1 mois intégralement télétravaillé.
Cette somme sera calculée au prorata du temps passé en télétravail hors absence maladie, congés payés et jours entiers passés chez le client ou sur site DXC.
– La possibilité de communiquer le lieu du télétravail au manager, si ce lieu n’est pas la résidence principale du salarié.

La CFTC estime que ce n’est pas suffisant, mais c’est déjà un pas qui va dans le bon sens. 

Ainsi, lors des prochaines négociations pour étendre le télétravail dans la durée, de nombreuses questions vont se poser, parmi elles, la gestion des risques et la responsabilité de l’employeur.

Si le sujet du télétravail vous intéresse, n’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus d’informations ou même participer avec nous aux futures négociations !

Cet article a été publié dans Covid, Télétravail. Ajoutez ce permalien à vos favoris.