Qualité de l’air

Une étude sur la qualité de l’air initiée par le CHSCT a été réalisée au 22ème étage du Carpe Diem. Elle montre une insuffisance très grave de renouvellement d’air, surtout dans les salles de réunion et les locaux syndicaux. Ces salles de réunion devraient donc accueillir moins de personnes que prévu. Très peu de communication a été faite par la Direction à ce jour, en dépit des risques avérés sur la santé des salariés !

L’Inspection du Travail a demandé la réalisation d’une nouvelle étude sur les autres étages de DXC et une remise en conformité immédiate.

Publicités
Cet article a été publié dans Carpe Diem. Ajoutez ce permalien à vos favoris.