Pourquoi la Direction de DXC veut faire taire la CFTC ?

Depuis des années et encore aujourd’hui, la CFTC dénonce des dysfonctionnements majeurs au sein de CSC devenu DXC Technology depuis peu :
– Irrégularité des systèmes de notation et évaluations injustifiées (avec notamment une multiplication des notations 4 et des PIP pour les plus de 50 ans !)
– Non paiement des primes variables
– Non paiement des sommes dues au titre de TEPA
– Licenciements non justifiés pour diminuer la masse salariale et rajeunir la pyramide des âges
– Usages non respectés dans l’entreprise
– NAO inexistantes, négociations faussées…
– Montée de la souffrance au travail et de l’absentéisme
– Absence de système de GPEC et de réelle gestion des parcours professionnels
– Turn-over énorme et méthodes de management inappropriées dans certaines BU
– Mise en œuvre d’un PSE sur les fonctions support sans justification économique
– Dysfonctionnement des instances IRP…

La direction de DXC Technology tente d’intimider vos représentants CFTC, afin de faire taire la CFTC. Mais, ce n’est pas gagné, rassurez-vous ! Votre section CFTC s’agrandit et se renforce, avec l’appui des autres sections CFTC du groupe DXC Technology. La CFTC vient d’ailleurs d’obtenir plus de 44% de représentativité lors des élections DXC ESF (ex-HPE) et 100% chez DXC ESFDS (ex-HP CDS), devenant ainsi le syndicat majoritaire de ces entités du groupe. La CFTC est donc plus que jamais un acteur qui compte au sein du groupe DXC.

Publicités
Cet article a été publié dans CFTC. Ajoutez ce permalien à vos favoris.